Tout ce qu’il faut savoir sur le psoriasis : causes, symptômes et traitements

Découvrez les causes et les traitements que nous avons découvert pour vous.

par Emilia Biancarelli
Publié le Modifié le
psoriasis

Vous avez certainement entendu de cette maladie de la peau qui apparaît généralement à des endroits très visibles et peut devenir très gênant. Le psoriasis est une maladie de la peau qui en plus d’être complexe, est multifactorielle. Elle peut ainsi apparaitre sous l’influence de différents facteurs. En ayant connaissance de ses mécanismes et de ses causes, il sera plus facile de maîtriser les poussées. En effet, le psoriasis est une inflammation chronique de la peau dont le traitement définitif n’est pas encore connu jusqu’à ce jour. Il faut noter que les traitements existants peuvent se montrer très efficace mais ne peut pas vous protéger d’une nouvelle poussée.

Qu’est-ce que le psoriasis ?

Le psoriasis est une inflammation de la peau qui se caractérise par la formation de plaques épaisses. Ces plaques lorsqu’elles se détachent ressemblent à des écailles blanches. L’apparition de ces plaques peut concerner différentes zones du corps. Mais, les plus fréquentes sont les coudes, les genoux et le cuir chevelu. L’évolution du psoriasis se fait par cycles. Cette évolution comporte aussi des périodes de rémission. Fort heureusement, c’est une maladie chronique qui est loin d’être contagieuse. Avec de bons traitements, elle peut très bien être maîtrisée.

Le psoriasis est très gênant. Des douleurs peuvent même se faire ressentir lorsqu’il apparaît sur la paume des mains, la plante des pieds ou dans les parties qui plient de la peau. En fonction de l’endroit où se forme les plaques et l’ampleur de celles- ci, cette maladie chronique peut se montrer très gênant et peut même affecter la vie sociale de la personne concernée. Au fait le regard de certaines personnes par rapport au psoriasis peut être blessant.

En fonction de l’étendue des plaques et la manifestation de celles- ci, il existe plusieurs types de psoriasis, mais le psoriasis en plaques également nommé psoriasis vulgaire est le type le plus courant.

Lire également :

– Le psoriasis pédiatrique est lié à l’anxiété

Le psoriasis en gouttes. 

Cette forme de psoriasis se manifeste surtout chez l’enfant et le jeune adulte. Il apparaît comme une efflorescence de petites lésions de psoriasis. Ces dernières apparaissent fréquemment sur le tronc et la racine des bras et des cuisses. Les lésions se manifestent très rarement sur le visage. Dans la plupart des cas, l’éruption de ce type de psoriasis évolue pendant environ 1 mois. Il peut se manifester 1 mois de plus à un stade plus avancé. Il est tout à fait possible que le psoriasis en goutte devienne chronique et évolue sous formes de plaques résiduelles. Ceci peut même faire persister la maladie durant un mois. 

Le psoriasis pustuleux 

Cette forme de psoriasis peut être déclencher par la prise de certains médicaments. Elle se manifeste en plaques couvertes de pustules. Celles- ci ne sont pas du tout infectieuses. Le psoriasis pustuleux est généralement détecté au niveau des paumes de la main et des plantes de pieds. Il peut se diffuser sur le corps et provoquer une fièvre ou même conduire à une altération de l’état général de la victime. Dans ce cas, cette dernière doit se faire hospitaliser. 

Le psoriasis érythrodermie 

Ce type de psoriasis concerne une grande partie du corps. Elle se caractérise par l’apparition de lésions rouges et inflammatoires provoquant ainsi une desquamation. Il peut aussi s’accompagner de fièvre et de frissons. L’évolution du psoriasis érythrodermie peut entraîner des complications comme les surinfections. L’hospitalisation doit tout de suite être envisagée. 

Où localiser les lésions du psoriasis ?

corps psoriasis

D’habitude, la formation des plaques se manifeste sur ces parties du corps :

  • Les zones de frottement comme les coudes, la face- postérieure des avant- bras, les genoux, les jambes, le bas du dos.
  • Le cuir chevelu : les plaques de psoriasis peuvent apparaître sur le bord du cuir chevelu, dans les sourcils, les conduits auditifs, la partie supérieure du cou, et même sur l’ensemble du cuir chevelu. 
  • La zone qui entoure le nombril.

    D’autres zones peuvent aussi être touchées :

  • Les ongles : celles- ci se déforment et perdent leur transparence. Elles deviennent blanches et se décollent.
  • La paume des mains ou la plante des pieds : la peau devient de plus en plus épaisse et finit par se fissurer.
  • Les différents plis sur le corps : pliure du bras, arrière du genou, le pli entre les fesses, le pli sous les seins, les aisselles, etc. 
  • Les muqueuses génitales 

Quelles sont les causes ?

En général, la poussée de psoriasis est à l’origine d’un ou plusieurs facteurs. Ce sont des facteurs qui varient d’une personne à une autre. Il y a des cas où les facteurs peuvent précisément être identifiés. Il faut alors éviter le contact avec eux afin de réduire l’apparition des plaques. Il se peut aussi qu’il soit compliqué de déterminer les causes de cette maladie. Mais que sont ses différents facteurs ?

  • Infections 
  • Certains médicaments
  • Alcool et tabac
  • Froid, chaleur, soleil
  • Fatigue
  • Traumatismes cutanés : piqûre d’insecte, plaie, vaccin, irritation, etc. 

Le stress fait aussi partie des nombreux facteurs à l’origine de la poussée des plaques du psoriasis. 

Lire également :

– Douche chaude ou froide ? Les bienfaits et les inconvénients

Comment se manifeste la maladie ?

Le psoriasis apparaît sous forme de plaques inflammatoires rouges. Ce sont des plaques bien délimitées : rondes, ovales ou encore polylobées avec des croûtes épaisses de peau blanche appelées squames. Ces derniers se détachent et forment de grosses pellicules. Lorsque vous vous grattez, les plaques sont décapées à vif. Elles deviennent alors très rouges.  

Les tailles des plaques de psoriasis sont variées. Elles peuvent être :

  • De grande taille : quelques centimètres de diamètre et peuvent être en grand nombre. Les plaques sont également disposées de manière symétrique. C’est le psoriasis en plaques.
  • De tailles plus petite : ayant la taille d’une pièce de monnaie. C’est le psoriasis nummulaire.
  • De très petite taille : quelques millimètres de diamètres et en forme de lames ou de points. C’est le psoriasis en gouttes. 

La personne touchée ne présente pas de fièvre et de fatigue. Et dans la majorité des cas les plaques démangent. Il arrive aussi qu’elles fassent ressentir une sensation de brûlures.

Quels types de traitement sont efficaces ?

Pour traiter le psoriasis, on s’attaque directement sur les symptômes. Le traitement est généralement de longue durée et local. Il consiste à appliquer des pommades, de crèmes ou des lotions sur la peau. En cas de forme plus grave de la maladie, il faut prescrire un traitement complémentaire. Peu importe la forme de psoriasis concernée, le traitement sera toujours long. D’où la nécessité d’établir une relation de confiance entre le patient et le médecin. 

Dermocorticoïdes et psoriasis

Les produits à base de dermocorticoïdes sont généralement utilisés pour lutter contre l’inflammation du psoriasis. Ils sont utilisés pour une application quotidienne. Il suffit d’appliquer des pommades ou des crèmes à base de corticoïdes forts sur les zones épaisses de la peau : coudes, genoux, etc. Pour le visage, il vaut mieux utiliser des corticoïdes d’indice plus faible. Les pommades sont destinées aux zones sèches et les crèmes aux plis et aux muqueuses. Lorsque le cuir chevelu est atteinte, il existe déjà sur le marché, des lotions ou des shampoings contenant un dermocorticoïde. 

Produits à base de vitamine D3

Les produits analogues de la vitamine D3 existent aujourd’hui sous forme de crèmes, de pommades et de lotions. Ils permettent de limiter la multiplication des cellules de la peau. Il faut faire très attention quant à l’utilisation parce qu’un surdosage peut provoquer de l’hypercalcémie. Les analogues de la vitamine D peuvent aussi être combinés aux dermocorticoïdes, et sont disponibles en pommade ou gel. Ce type de produit est une solution efficace pour traiter intensivement une poussée du psoriasis à la forme aiguë. Pour un traitement d’entretien vous pouvez l’utiliser à petite dose avec une fréquence d’une application par semaine. 

Lire également :

– Découvrez 4 pratiques holistiques soutenues par la science

Photothérapie

La photothérapie fait partie des traitements qui peuvent se montrer efficace en cas de psoriasis étendu. C’est le traitement idéal lorsque la maladie touche une grande partie du corps. Il peut durer 2 mois environ. Pour le traitement de psoriasis, il existe 2 types de photothérapie :

  • Puvathérapie
  • Photothérapie par UVB

Des traitements naturels pour soulager le psoriasis

Certaines personnes ont un peu de mal avec les traitements médicamenteux. Sachez qu’il existe des solutions naturelles qui permettent de s’attaquer aux symptômes de cette maladie inflammatoire.

Le soleilsoleil

Il suffit de s’exposer au soleil, quelques dizaines de minutes par jour, dans la matinée. Attention ne dépassez jamais 9h. Cela peut vous faire du bien. En effet, les rayons ultra- violets, vont agir sur les cellules qui sont à l’origine de l’inflammation et des plaques du psoriasis. La vitamine est aussi très efficace pour la lutte contre le psoriasis. 

La camomille

Cette plante est très connue pour ses vertus apaisantes permettant de favoriser une meilleure qualité de sommeil. Elle est aussi très efficace pour soulager le psoriasis. Vous pouvez bénéficier des effets positifs de la plante que ce soit en décoction ou en huile essentielle.

La farine d’avoine

Très sollicitée pour soulager les irritations de la peau, la farine d’avoine dispose aussi de propriétés apaisante et hydratante. Pour faire un cataplasme de farine d’avoine, il suffit de verser 100 g de ce produit dans une casserole qui contient 5 L d’eau. Faites ensuite bouillir le tout. Laissez le tout refroidir avant d’en appliquer sur les zones affectées.

Le sel de mer

Lors de votre bain, vous pouvez utiliser du sel marin. En effet, les minéraux de ce dernier favorisent le renforcement de nos défenses naturelles. Vous pouvez en verser une bonne poignée dans votre bain, cela peut permettre de lutter contre les infections. 

Le curcuma

Cette épice est vraiment remarquable grâce à ses propriétés anti- inflammatoires et antioxydantes. Vous pouvez faire un cataplasme avec un mélange de curcuma et de l’eau. C’est la pâte obtenue que vous allez déposer sur la zone à traiter.

L’aloe vera

Les vertus de l’aloe vera pour la peau n’est plus un secret pour qui que ce soit. Découpée une feuille d’aloe vera pour en extraire le gel. Vous pouvez ensuite en appliquer sur les plaques. Cela peut permettre la réparation des lésions cutanées. 

Sur le même sujet :

– Curcuma : les bienfaits de cette plante, culture, récolte et extraction

– Aloe Vera : les bienfaits beauté pour votre visage

 

Le savon d’alep

C’est un savon naturel qui ne contient aucun composé chimique. Il est fabriqué avec de l’huile d’olive, des bais de laurier ainsi que de la soude. Son caractère gras permet la reconstruction du film hydrolipidique et évite le décapage de la peau. Ce produit est très recommandé pour les personnes atteintes du psoriasis. 

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Laisser un commentaire

A propos

Un nouveau regard sur l’actualité santé et bien-être.
Découvrez nos rubriques ; santé naturelle, psycho, recette, beauté, botanique, parentalité..

@2022 – Santé Nova – Tous droits réservés.