Accueil » Les questions à vous poser si vous dormez mal la nuit

Les questions à vous poser si vous dormez mal la nuit

by Emilia Biancarelli
apnée du sommeil

Le sommeil est indispensable, non seulement pour notre santé, mais aussi pour notre bien-être et notre fonctionnement quotidien. Malheureusement, il peut arriver que pour diverses raisons nos nuits soient énormément perturbées. Dernièrement, vous avez constaté que vous dormez de plus en plus mal, mais vous n’avez aucune idée de ce qui pourrait être à la base de ce trouble du sommeil ? Pour connaître la cause de votre problème, voici quelques questions que vous devez vous poser !

Souffrez-vous d’apnée du sommeil sans le savoir ?

L’apnée du sommeil est une maladie respiratoire assez grave qui se manifeste durant la nuit. Elle désigne plus précisément une suspension momentanée de la respiration pendant le sommeil. Cet arrêt respiratoire dure généralement en 10 et 60 secondes, voire plus, et peut survenir plusieurs fois au cours de la nuit. Dans les cas les plus critiques d’apnée du sommeil, le malade peut même faire 30 à 40 arrêts par heure, ce qui peut s’avérer extrêmement dangereux.

Cette maladie peut être due à des facteurs physionomiques, au tabagisme ou à l’âge. Notez que le premier symptôme de l’apnée du sommeil est un sommeil de mauvaise qualité. En effet, les arrêts respiratoires peuvent causer des micro-réveils qui perturbent votre cycle normal de sommeil.

En conséquence, votre sommeil sera peu reposant et non réparateur. Vous aurez une sensation de fatigue au réveil ou tout au long de la journée. L’apnée du sommeil peut aussi provoquer la somnolence en journée et des endormissements incontrôlés, des maux de tête au réveil, une sensation d’étouffement au réveil… Alors, si vous dormez mal la nuit, il se peut que vous soyez atteint de cette maladie. N’hésitez donc pas à consulter votre médecin au plus vite pour un diagnostic précis.

apnée du sommeil

Êtes-vous sûr d’avoir les meilleures habitudes de sommeil ?

Il se peut aussi que vos mauvaises nuits de sommeil soient liées à vos habitudes de sommeil. Alors, asseyez-vous et essayez de passer en revue vos habitudes de sommeil. Pour vous orienter, voici quelques habitudes pouvant affecter négativement votre sommeil.

  • se coucher trop tard : selon les scientifiques, le fait de se coucher tard augmente les risques de faire des cauchemars, ce qui risque de perturber votre sommeil,
  • utiliser son téléphone avant de dormir : c’est une très mauvaise habitude, car la lumière bleue du téléphone perturbe le cycle circadien,
  • boire du café ou l’alcool trop tard dans la journée : la caféine est un excitant qui vous empêche de bien dormir et l’alcool agite le sommeil et provoque de nombreux réveils au cours de la nuit,
  • manger un repas trop copieux avant de dormir : si vous mangez trop tard ou beaucoup trop avant de dormir, votre corps aura besoin de digérer, ce qui risque de provoquer un état de somnolence,
  • boire trop d’eau: certes, s’hydrater c’est important, mais boire trop d’eau risque de vous donner envie d’aller aux toilettes plusieurs fois durant la nuit.

Le fait de s’activer (faire le ménage, du sport…) avant de dormir ou de travailler sur son lit la nuit affecte également le sommeil. Alors, si vous avez certaines de ces mauvaises habitudes, il se peut qu’elles soient à la base de vos mauvaises nuits de sommeil.

Lire aussi : A gauche, à droite : Quelle est la meilleure position pour dormir ?

L’insomnie chronique : quelles sont les causes et conséquences ?

L’insomnie est un trouble du sommeil qui se manifeste généralement par un manque de sommeil ou une mauvaise qualité du sommeil. Elle est chronique lorsque vous en souffrez de façon répétée (au moins 3 fois par semaine), et ce, sur une durée assez longue (au minimum trois mois). Les causes de l’insomnie peuvent être psychologiques (dépression, stress, anxiété généralisée, un surmenage au travail…) ou physiques (asthme nocturne, reflux gastro-œsophagiens, maladies douloureuses ou chroniques, grossesse, ménopause…).

D’autres facteurs tels que la consommation régulière et excessive de boissons excitantes, le manque d’activité physique régulière, la consommation d’alcool régulière, la consommation de drogues, certains médicaments, ou encore le temps passé devant les écrans peuvent favoriser l’insomnie chronique.

L’insomnie chronique peut avoir à la longue un impact négatif sur votre santé. Elle peut provoquer une baisse de la vigilance et des fonctions cognitives, une augmentation du risque de développer des maladies métaboliques ou cardiovasculaires ou encore la baisse des défenses immunitaires. L’accélération du processus de vieillissement est aussi une conséquence de l’insomnie.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

2 comments

Découvrez les facteurs influençant le sommeil perturbé des seniors 19 septembre 2023 à 19h04 - 7:04 pm

[…] A voir également : Voici les questions à vous poser si vous dormez mal la nuit […]

Reply
Quels sont les risques pour la santé de dormir la lumière allumée ? 22 septembre 2023 à 13h10 - 1:10 pm

[…] Voir également : Voici les questions à vous poser si vous dormez mal la nuit […]

Reply

Laisser un commentaire

A propos

Un nouveau regard sur l’actualité santé et bien-être.
Découvrez nos rubriques ; santé naturelle, psycho, recette, beauté, botanique, parentalité..

@2022 – Santé Nova – Tous droits réservés.

Copy link