Accueil » MIN et MSN : comprendre et prévenir ces tragédies chez les bébés !

MIN et MSN : comprendre et prévenir ces tragédies chez les bébés !

by Emilia Biancarelli
info pourquoi mort subite nourisson

Avez-vous déjà entendu parler du syndrome de la mort subite du nourrisson (MSN) ou de la mort inattendue du nourrisson (MIN) ? Ce mal affecte les nourrissons d’environ 12 mois ou au plus 24 mois. Il est très redouté par la plupart des parents. Toutefois, il est très peu connu. De quoi s’agit-il en réalité ? Quelles en sont les causes ? Comment pouvez-vous le prévenir ? À toutes ces interrogations, des éléments de réponse sont apportés dans les lignes de cet article.

Qu’est-ce que la mort subite du nourrisson (MSN) ?

La mort subite du nourrisson (MSN) désigne une mort soudaine et inexpliquée du bébé sans aucune pathologie apparente. Ce phénomène se produit généralement pendant le sommeil de l’enfant.

Différences entre mort subite du nourrisson (MSN) et mort inattendue du nourrisson (MIN)

La mort subite du nourrisson et la mort inattendue du nourrisson sont deux termes assez proches. Il existe tout de même quelques différences. En effet, la mort inattendue est un terme plus global qui désigne toutes les circonstances de mort brusque et inexpliquée du nourrisson, qu’il soit malade ou non.

Ainsi, toute mort subite du nourrisson est considérée comme une mort inattendue du nourrisson. Ce qui n’est pas toujours vrai dans le cas contraire. Lorsqu’aucune analyse médicale ou post-mortem ne justifie le décès, alors la mort est considérée comme une mort subite du nourrisson (MSN).

Les causes du syndrome de la mort subite du nourrisson (MSN)

Les causes de la mort subite du nourrisson ne sont pas toutes connues. Cependant, certaines recherches effectuées ont permis d’aboutir à des causes médicales. Ces dernières sont essentiellement d’ordre génétique, notamment le déséquilibre en sérotonine. Il existe également d’autres causes comme l’hyperthermie, l’asphyxie (considérée comme une des principales causes), les troubles respiratoires, métaboliques, etc.

Lire aussi :
Comment habiller bébé la nuit ? Voici nos conseils

Les facteurs de risque de la mort subite du nourrisson

Il existe des facteurs de risque qui rendent vulnérable le nourrisson. Certains sont pour le moins évitables. Il s’agit entre autres de la position de couchage, du tabagisme passif, de l’environnement de couchage, du partage de chambre du nourrisson avec les parents ou les animaux de compagnie, etc. Par contre, d’autres sont inévitables. Il s’agit notamment de prématurité et du faible poids de naissance du nourrisson, de son sexe, de ses antécédents familiaux (patrimoine génétique), du climat, etc.

Les gestes pratiques pour prévenir le syndrome de la mort subite du nourrisson

Même s’il est difficile de prévenir les causes de ce syndrome, il est possible d’adopter les gestes pour éviter la mort subite du nourrisson. Ceci vous permet de prévenir cette tragédie. Pour ce faire, il est important de faire coucher votre bébé sur le dos et à plat. Le matelas adapté pour cette position doit être ferme.

La pièce où le nourrisson dort ne doit pas être surchauffée. Maintenez la température intérieure de la chambre du bébé entre 20 °C et 21 °C. De même, l’air de la pièce doit être purifié et débarrassé de toute odeur nocive (odeur de tabac, de produits chimiques, etc.).

 

 

 

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Laisser un commentaire

A propos

Un nouveau regard sur l’actualité santé et bien-être.
Découvrez nos rubriques ; santé naturelle, psycho, recette, beauté, botanique, parentalité..

@2022 – Santé Nova – Tous droits réservés.

Copy link