Accueil » Cystite interstitielle : causes et traitements naturels

Cystite interstitielle : causes et traitements naturels

by Emilia Biancarelli
brulure quand je pisse

La cystite interstitielle est une maladie qui touche la vessie. Cette maladie se manifeste par des douleurs au bas- ventre, ainsi que des envies d’uriner très fréquentes, de jour comme de nuit. Elle est également connue sous l’appellation de « vessie douloureuse ». Les douleurs peuvent être très intenses, voire même insupportables. Elles peuvent même atteindre l’urètre, ce canal qui dirige l’urine de la vessie vers l’extérieur et le vagin (chez la femme). 90 % des personnes atteintes de ce syndrome sont des femmes. Aussi, il peut apparaître à n’importe quel âge, à partir de 18 ans. Heureusement, il existe des plantes médicinales ainsi que d’autres moyens naturels qui peuvent permettre de lutter contre la cystite interstitielle.

Qu’est ce qui cause la cystite interstitielle ?

La cystite est une forme d’infection urinaire, qui se manifeste au niveau de la vessie. Le plus souvent, la cystite interstitielle survient à la suite d’une infection à la bactérie Escherichia coli. C’est une bactérie qu’on trouve naturellement dans les intestins.

L’infection se manifeste quand, la bactérie Escherichia coli atteint l’urètre pour ensuite remonter dans la vessie et se multiplier. C’est une pathologie qui touche les femmes en particulier pour des raisons anatomiques. Comme leur urètre est court, il sera plus facile pour les germes qui logent dans la région anale, de remonter dans la vessie. Une femme sur deux souffre de cystite aiguë au moins une fois dans sa vie. Dans le cas d’une cystite interstitielle, on peut observer deux pics de fréquence : au début d’un rapport sexuel, et après la ménopause.

Voir également : 
– Andropause : Âge, symptômes, tout savoir sur la ménopause chez les hommes

Quels sont les symptômes de la cystite interstitielle ?

Il existe plusieurs manières de manifestations d’une cystite interstitielle :

● Brûlures mictionnelles : des douleurs se ressentent, au moment d’uriner.
● Besoin fréquent d’uriner
● Douleurs au niveau du bassin
● Elimination incomplète de l’urine
● Douleurs lors d’un rapport sexuel
● Présence de sang ou de pus dans l’urine, quelque fois.

Lire aussi : 
– Voici 5 remèdes et astuces naturelles pour soulager les crises d’asthme

Comment diagnostiquer la cystite interstitielle ?

Il est difficile de diagnostiquer une cystite interstitielle. En général, le diagnostic se fait par élimination. Un examen de la paroi de la vessie peut permettre de détecter la présence de microhémorragies au niveau de la paroi.

Quelles sont les pathologies associées à cette infection ?

La cystite interstitielle, peut souvent être détecté chez les personnes qui souffrent du syndrome de l’intestin irritable, ou celles qui présentent de la fibromyalgie, ou encore chez les femmes qui connaissant des problèmes de vulvodynie ou d’endométriose. Dans certains cas, la maladie s’associe à des phénomènes d’allergies et de lupus érythémateux. Chez les hommes, ce sont surtout ceux qui souffrent d’un problème de prostate qui sont les plus touchés.

Quels sont les traitements médicamenteux ?

Aucun traitement spécifique n’a encore été déclaré pour soigner la cystite interstitielle. Afin de réduire les symptômes, les médecins prescrivent généralement des anti- inflammatoires et des anti- douleurs. Il se peut aussi que des anti- dépresseurs soient prescrits, afin de permettre aux patients de mieux supporter cette maladie.

cystite mal que faire

Une cystite peut être très douloureuse.

Quel traitement naturel contre la cystite interstitielle ?

Il est bon de souligner qu’en cas de cystite interstitielle, il est toujours mieux de consulter un médecin. En effet, si cette maladie est mal soignée, elle peut évoluer, et provoquer une grave infection des reins (pyélonéphrite). Toutefois, si c’est impossible pour vous de trouver un médecin dans les 24 heures, il existe des remèdes naturels qui peuvent réduire l’intensité de la douleur et ralentir l’infection.

Quelques remèdes de grand- mère pour soulager la cystite interstitielle

– Boire beaucoup d’eau
Si vous êtes victime d’une cystite, prenez l’habitude de boire au moins 1.5 litre d’eau par. Ce geste va permettre de diluer les germes qui se trouvent dans la vessie, et les évacuer facilement du tractus urinaire. Plus vous buvez de l’eau, et plus vous aurez envie d’uriner.

– Boire du thym infusé toutes les 4 heures
Le thym est très connu pour ses propriétés anti- bactérien et anti- viral. Ainsi, en cas de cystite, il est conseillé de boire du thym infusé, toutes les 4 heures.
Pour la préparation de votre infusion de thym, il suffit de plonger quelques grammes de sommités de thym, dans un litre d’eau frémissante (20 à 30 g de préférence). Laissez le tout infuser pendant 5 à 10 minutes. Pour finir, dans une tasse, mélanger l’infusion de thym avec une cuillerée à café de miel, et 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de thym ( à linalol ou à thujanol).

Voir le meilleur Thym bio sur Amazon

– Préparer un cataplasme
Le cataplasme est le remède de grand- mère par excellence, pour soulager la cystite. Pour ce cataplasme, vous avez à cuire des poireaux, dans de l’eau bouillante et salée. Ensuite, passez les poireaux à la poêle avec de l’huile d’olive. Attention, vous n’allez pas les manger. Refroidissez la préparation avant de la mettre dans un linge. Placez le tout sur le bas- ventre. Il est important de bien se couvrir pour être au chaud.

– Boire beaucoup de boissons diurétiques
Les boissons diurétiques peuvent avoir un effet positif sur la cystite. Boire le maximum de boissons diurétiques, peut faciliter la miction, et réduire les sensations de brûlures lorsque vous irez aux toilettes. Vous pouvez par exemple, boire 3 tasses de tisane d’artichaut chaque jour, ou bien 4 tasses de thé vert nature. Ces tisanes ont toutes les deux des vertus diurétiques.

– Boire un mélange de bicarbonate et d’aspirine
Voici une préparation simple qui peut vous aider à atténuer la douleur de la cystite. Mélangez, dans un verre d’eau, une cuillère à café de bicarbonate, une cuillère à café de jus de citron et 2 sachets d’aspirine (à 500 mg)

Acheter du bicarbonate de soude 

– Adopter quelques mesures diététiques
Vous pouvez très bien lutter de manière efficace contre la cystite interstitielle. Pour ce faire, vous pouvez commencer par éviter la consommation de quelques aliments qui sont susceptibles d’acidifier l’urine, comme le café, les boissons gazeuses, l’alcool, les épices, les aliments acides (agrumes, tomates, etc.), les produits fermentés, les produits qui contiennent de l’aspartame, les aliments sucrés, ainsi que les assaisonnements (mayonnaise, vinaigre, etc.).

Des substances utiles pour développer des remèdes naturels contre la cystite

Plusieurs substances peuvent être utiles pour fabriquer des remèdes naturels, qui permettent de soigner naturellement la cystite interstitielle.
La SOD ou Super Oxyde Dismutase : c’est un enzyme avec un fort pouvoir oxydant, qui réduit les dommages provoqués par les ROS (radicaux superoxyde), et est un excellent anti- inflammatoire.
La Quercétine : elle a des vertus anti-oxydantes et anti- inflammatoires.
La Centella ou gotu kola : cette plante est particulièrement appréciée pour sa capacité régénératrice. Elle est capable d’instaurer la majorité des tissus de la vessie. Aussi, elle est appréciée pour sa capacité à lutter contre l’anxiété et la dépression.
L-arginine : cette substance naturelle agit directement sur la douleur de la vessie. Ce qui fait d’elle un acide aminé très intéressant, pour concevoir un soin naturel contre la cystite interstitielle. Aussi, on peut le retrouver dans un grand nombre d’aliments comme les légumineuses, et les céréales.
Les graines de citrouille : l’usage médicinal des graines de citrouille pour atténuer les symptômes qui sont liés à l’irritation de la vessie, a été reconnu par la Commission E allemande. Ces graines comprennent de nombreuses substances qui sont associées au traitement des troubles de la prostate et du système urinaire. Pour ce faire, il suffit de prendre 10 g de graines séchées et écalées par jour. Vous pouvez les concasser grossièrement, ou les mastiquer. Vous pouvez aussi consommer les graines de citrouille sous forme d’extraits.

Combien de temps dure une cystite ?

En général, une infection urinaire de la vessie peut guérir au bout de quelques jours avec un traitement antibiotique. Il faut toujours souligner, que si la maladie n’est pas traitée, la bactérie, qui en est la cause, va continuer à se développer dans les voies urinaires qui conduisent vers les reins. Cela peut alors provoquer une pyélonéphrite. La récidive de la cystite est une situation qui est tout à fait possible. Chaque année, on peut compter une femme sur dix qui est victime de cystite interstitielle.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Laisser un commentaire

A propos

Un nouveau regard sur l’actualité santé et bien-être.
Découvrez nos rubriques ; santé naturelle, psycho, recette, beauté, botanique, parentalité..

@2022 – Santé Nova – Tous droits réservés.

Copy link