Accueil » Comprendre la mycose vaginale : causes et traitements possibles

Comprendre la mycose vaginale : causes et traitements possibles

by Emilia Biancarelli
mycose vaginale

Le bien-être de notre intimité est crucial pour notre confort général. Toutefois, il peut être perturbé par de nombreux facteurs, souvent méconnus. Essayons de décrypter cela.

La mycose vaginale : un symptôme alarmant mais non dangereux

L’inconfort intime est un sujet délicat que de nombreuses personnes vivent en silence. La sensation de démangeaison est généralement le signe d’une infection, causée par un déséquilibre de la flore intime.

Ces irritations ne sont pas nécessairement le reflet d’une mauvaise hygiène. En réalité, elles peuvent être provoquées par une prolifération de champignons.

A ne pas rater :
Tout ce que vous devez savoir sur le cancer de l’utérus et comment le prévenir

Des causes multiples

Il est faux de croire que ces infections sont le signe de saleté. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles une personne peut éprouver ces désagréments. Parmi elles:

  • Un affaiblissement des défenses immunitaires : Une immunité faible rend le corps plus vulnérable aux infections.
  • Une hygiène excessive : Le paradoxe, c’est qu’une hygiène intime trop rigoureuse peut aussi être contre-productive, en perturbant l’équilibre de la flore.
  • Des vêtements inappropriés : Les matières non-naturelles, comme le synthétique, peuvent créer une atmosphère humide favorable à la prolifération des champignons.
  • Une alimentation inadaptée : Certains aliments transformés peuvent impacter l’équilibre de la flore.
  • Des états physiologiques particuliers : La grossesse, le diabète ou la prise de certains médicaments peuvent être des facteurs déclenchant.
  • Des frictions intimes : Les frottements répétés au niveau intime peuvent intensifier l’irritation et contribuer à l’inconfort ressenti.

Voici des informations supplémentaires très intéressantes qui peuvent vous aider à comprendre, mais surtout pour vous éviter la mycose vaginale :

Des traitements simples et efficaces contre la mycose vaginale

Il est tout à fait possible de soigner l’inconfort lié aux mycoses vaginales. Certaines personnes préfèrent les méthodes naturelles, tandis que d’autres optent plutôt pour les traitements médicamenteux.

Des remèdes naturels

Des solutions naturelles permettent d’apaiser ces désagréments. Les huiles essentielles, telles que l’huile de coco et l’huile de tea tree, sont reconnues pour leurs propriétés antifongiques.

Elles doivent cependant être utilisées avec précaution, toujours après dilution et en petite quantité, pour éviter tout risque d’aggravation des symptômes.

Des choix médicamenteux

Si les remèdes naturels peuvent s’avérer utiles, il existe aussi des solutions médicamenteuses pour traiter efficacement ces déséquilibres.

Les ovules et les crèmes sont largement utilisés, même sans prescription médicale. Les ovules sont généralement introduits la nuit, tandis que les crèmes sont à appliquer localement.

Le soulagement est souvent ressenti en quelques jours, qu’il s’agisse de méthodes naturelles ou médicamenteuses.

A lire aussi :
Découvrez  l’impact du diabète mixte sur le plan intime

Attention à la récidive !

Si le traitement apporte un soulagement temporaire, restez quand même vigilant. En cas de récidive, il est souvent nécessaire d’opter pour un traitement oral.

D’ailleurs, il est vivement recommandé de consulter un professionnel de santé pour s’assurer d’un diagnostic précis et obtenir des conseils adaptés à votre situation.

________
Important : Nous conseillons à tous les visiteurs de notre site web de consulter un médecin en cas de problème de santé. Retrouvez toutes les infos santé et bien-être sur notre page Google Actualités ou sur notre page Pinterest.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Laisser un commentaire

A propos

Un nouveau regard sur l’actualité santé et bien-être.
Découvrez nos rubriques ; santé naturelle, psycho, recette, beauté, botanique, parentalité..

@2022 – Santé Nova – Tous droits réservés.

Copy link